Energie management
Secteur tertiaire
Jun 25, 2024

Energy management, en quoi ça consiste ?

L'energy management, ou gestion de l'énergie en français, désigne l'ensemble des actions mises en place pour optimiser la consommation et l'utilisation de l'énergie.

Il s'agit d'une démarche stratégique visant à réduire les consommations d'énergie tout en maintenant un niveau de service équivalent, voire supérieur. L'objectif est double : réaliser des économies financières et réduire l'impact environnemental lié à la consommation d'énergie.

L'energy management s'appuie sur des outils, des méthodes et une organisation dédiée pour analyser les flux énergétiques, identifier les gisements d'économies, mettre en œuvre des actions d'efficacité énergétique et en assurer le suivi dans la durée.

C'est une approche transversale qui concerne tous les secteurs d'activité, du résidentiel à l'industrie en passant par le tertiaire. Sa mise en œuvre nécessite une stratégie sur le long terme et l'implication de tous les acteurs de l'organisation.

Objectifs de l'energy management

L'objectif principal de l’Energy management est de réduire la consommation d'énergie d'une organisation tout en optimisant les coûts énergétiques et en limitant l'impact environnemental.

Plus précisément, les objectifs sont les suivants :

Réduire la consommation d'énergie en identifiant les sources de gaspillage et en mettant en place des actions d'efficacité énergétique. Cela passe par l'optimisation des installations techniques (chauffage, climatisation, éclairage, etc.) mais aussi par la sensibilisation des occupants.

Optimiser les coûts énergétiques en négociant les contrats d'approvisionnement, en investissant dans des équipements plus performants sur le long terme et en exploitant au maximum les énergies renouvelables.

Limiter l'impact environnemental en privilégiant les énergies propres, en réduisant les émissions polluantes et en adoptant une gestion durable des ressources.

L'optimisation énergétique permet ainsi de réaliser des économies financières substantielles tout en améliorant l'empreinte carbone de l'organisation.

Domaines d'application

L'energy management concerne de nombreux domaines d'application :

Bâtiments tertiaires

Les bâtiments de bureaux, centres commerciaux, hôpitaux, écoles, etc. représentent un gros potentiel d'économies d'énergie. L'isolation thermique, la régulation du chauffage et de la climatisation, l'éclairage LED, la gestion technique centralisée permettent d'importantes réductions de consommation.

Industrie

Les process industriels sont souvent très énergivores. L'optimisation des moteurs, compresseurs, fours, la récupération de chaleur, l'intégration des énergies renouvelables, la maintenance prédictive, l'efficacité énergétique des bâtiments et des utilités représentent un fort potentiel d'économies.

Transports

Les flottes de véhicules (bus, cars, camions, véhicules utilitaires) peuvent réaliser des économies grâce à l'éco-conduite, l'optimisation des tournées, le renouvellement du parc par des motorisations plus efficaces, l'utilisation de biocarburants, etc.

Résidentiel

Dans les logements, la performance énergétique peut être améliorée via l'isolation, le chauffage, la ventilation, les ampoules basse consommation, les équipements électroménagers efficaces. Les comportements des occupants sont également importants.

Outils et méthodologies pour le management de l'énergie

L'energy management repose sur plusieurs outils et méthodologies clés :

Les audits énergétiques permettent de dresser un état des lieux détaillé des consommations énergétiques d'un bâtiment ou d'un processus industriel. Ils analysent les différents postes de consommation (éclairage, chauffage, climatisation, air comprimé, process, etc.) afin d'identifier les gisements d'économies.

La mesure et le suivi des consommations, via des systèmes de gestion technique centralisée par exemple, sont indispensables pour connaître précisément les usages énergétiques et pouvoir agir. L'installation de sous-compteurs sur les principaux équipements est recommandée.

La norme ISO 50001 aide à structurer la démarche d'amélioration de la performance énergétique dans les organisations. Elle définit un cadre méthodologique pour fixer des objectifs, mettre en place des plans d'action et évaluer les résultats.

Les analyses technico-économiques permettent de simuler différents scénarios d'investissement en tenant compte des coûts et des économies générées. Elles aident à choisir les solutions les plus rentables.

Leviers d'action

L'energy management repose sur plusieurs leviers d'action clés pour optimiser la performance énergétique :

Efficacité énergétique

L'efficacité énergétique consiste à réduire les consommations d'énergie tout en conservant un même niveau de service. Les actions typiques sont l'isolation des bâtiments, l'installation d'équipements performants (chauffage, ventilation, éclairage, etc.), la régulation et la maintenance des installations, ainsi que l'optimisation des procédés industriels.

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables permet de substituer des énergies fatales (solaire, éolien, biomasse) aux énergies fossiles ou fissiles. Cela passe par l'installation de panneaux solaires photovoltaïques ou thermiques, d'éoliennes, de chaufferies biomasse, ainsi que par l'achat d'électricité d'origine renouvelable.

Stockage d'énergie

Le stockage de l'énergie, par exemple dans des batteries ou sous forme de chaleur ou de froid, apporte plus de flexibilité dans la gestion des flux énergétiques. Il facilite l'autoconsommation d'énergie renouvelable et l'effacement des pointes de consommation.

Smart grids

Les smart grids, ou réseaux énergétiques intelligents, permettent d'optimiser la production, la distribution, la consommation et le stockage de l'énergie grâce aux technologies de l'information et de la communication. Ils offrent une vision en temps réel des flux et une meilleure maîtrise de l'équilibre offre-demande.

Acteurs de l'energy management

L'energy management fait intervenir différents acteurs, chacun ayant un rôle spécifique à jouer :

Le responsable énergie (energy manager)

C'est un acteur clé de l'energy management. Employé de l'entreprise, il est chargé de la mise en œuvre opérationnelle de la politique énergétique. Ses missions sont les suivantes :

- Réaliser un état des lieux énergétique de l'entreprise

- Proposer et mettre en œuvre un plan d'actions d'amélioration de la performance énergétique

- Assurer le suivi et l'analyse des consommations d'énergie

- Sensibiliser les équipes à la maîtrise de l'énergie

- Être l'interlocuteur privilégié sur les questions énergétiques au sein de l'entreprise

Les fournisseurs d'énergie

Ils jouent également un rôle important. En tant que vendeurs d'énergie, ils peuvent conseiller l'entreprise sur les solutions techniques les plus adaptées pour réaliser des économies d'énergie. Certains proposent même un accompagnement pour la mise en place d'un système de management de l'énergie.

Les bureaux d'études

Ils apportent leur expertise technique pour réaliser des audits énergétiques, concevoir des solutions d'efficacité énergétique et rédiger des cahiers des charges pour les travaux.

Les installateurs

Électriciens, chauffagistes, etc. Ils sont chargés de la mise en œuvre concrète des solutions techniques permettant d'améliorer la performance énergétique des bâtiments et des équipements de production.

Bénéfices

L'energy management présente de nombreux bénéfices pour les organisations qui le mettent en place :

Réduire les coûts

La réduction des consommations d'énergie permet de faire des économies substantielles sur la facture énergétique. Optimiser ses installations, isoler ses bâtiments, changer d'équipements énergivores par des modèles plus performants, autant d'actions qui permettent de réduire sa consommation et donc ses dépenses. Pour les grands consommateurs d'énergie, les économies réalisées peuvent se chiffrer en dizaines voire centaines de millier
s d'euros par an, ce qui représente un avantage financier non négligeable pour l'entreprise.‍

Améliorer la compétitivité

En parallèle des économies financières, l'optimisation de la gestion énergétique contribue également à améliorer la compétitivité des entreprises. En réduisant leur dépendance aux énergies fossiles et en diminuant leur empreinte carbone, les organisations renforcent leur image de marque et leur attractivité auprès des clients, des investisseurs et des talents. De plus, l'investissement dans des technologies plus vertes et plus efficientes prépare l'entreprise à répondre aux exigences réglementaires futures et aux évolutions du marché, tout en sécurisant son approvisionnement énergétique.

Engagement environnemental

L'adoption d'une stratégie d'energy management témoigne de l'engagement de l'entreprise en faveur du développement durable. En effet, en réduisant sa consommation d'énergie et en privilégiant les sources renouvelables, l'organisation participe activement à la lutte contre le changement climatique. Cet engagement se traduit par une diminution significative des émissions de gaz à effet de serre, contribuant ainsi à la protection de l'environnement pour les générations futures.

Vers une culture d'entreprise responsable

Enfin, intégrer l'energy management au cœur de la stratégie d'entreprise favorise l'émergence d'une culture d'entreprise responsable. En mettant l'accent sur la durabilité et l'efficience énergétique, l'organisation encourage l'innovation et l'excellence opérationnelle. Cela implique une remise en question permanente des pratiques existantes et la recherche de solutions innovantes pour réduire l'impact environnemental. Ainsi, l'energy management devient un levier de transformation et de progrès continu pour l'entreprise, contribuant à son développement durable et à sa performance globale.

En conclusion, l'energy management représente bien plus qu'une simple stratégie d'optimisation des coûts. Il s'agit d'une démarche holistique qui englobe des aspects financiers, environnementaux, sociaux et culturels. En adoptant une approche proactive et intégrée de la gestion de l'énergie, les organisations peuvent non seulement réaliser des économies significatives, mais aussi contribuer à la protection de l'environnement, améliorer leur compétitivité et favoriser le bien-être de leurs employés. L'energy management est donc un élément clé pour les entreprises souhaitant s'inscrire dans une logique de développement durable et de responsabilité sociétal.

Vous souhaitez faire un devis pour mettre en place l'energy management dans vos bâtiments ?

Rendez-vous sur notre page : Intégrateur GTB.

Vous souhaitez en savoir plus ?

À lire aussi